GASTRONOMIE EN CORSE

Une terre de rencontres et de partages

On ne va pas en Corse que pour nager ou pour bronzer. L'île de beauté est également réputée pour sa gastronomie haute en couleurs et riche en saveurs.

charcuterie corse

En Corse, les traditions sont vivantes et nourrissent la gastronomie qui tient une place de premier ordre. Les fins palais apprécieront la qualité des produits d'un terroir authentique où se mêlent parfums de châtaignes et d'agrumes, douceur salées de la charcuterie, fromages onctueux, vins et liqueurs. La gastronomie Corse aime surprendre. La Corse et ses habitants ont le goût de la convivialité et du partage de leur art de vivre avec leurs hôtes. Pour peu que l'on soit curieux de connaître leur histoire et leurs traditions, les corses ont vite fait de témoigner au visiteur une hospitalité pudique mais authentique. Sur les places ombragées des villages ou dans l'intimité de leurs maisons, leur accueil est toujours chaleureux et les conversations peuvent se poursuivre jusqu'au coeur de la nuit ...

Tours d'horizon des spécialités ...

le brocciu

LE BROCCIU
Parler de gastronomie corse sans évoquer le brocciu, c'est tout simplement impossible ; en effet, ce fromage frais (à base de brebis ou de chèvre) est quasiment omniprésent dans la cuisine corse !

Beignets de brocciu, légumes farcis au brocciu, pâtisseries au brocciu, omelettes au brocciu , tartes et tourtes au brocciu : qu'il s'agisse de recettes salées ou sucrées, le brocciu est toujours la ! Et quand ce n'est plus la saisons, on le remplace par de la brousse, un autre fromage corse.

la charcuterie corse

LE FIGATELLU
Le figatellu c'est sans conteste la charcuterie corse la plus célèbre.

Même si sa composition ne fait pas forcément rêver (de la saucisse au foie, mélangée avec des herbe, de la viande et du gras de porc), au goût, surprise : le figatellu, c'est une pure merveille gustative !

A dévorer cru, ou cuit.

la charcuterie corse

LA COPPA
Si on a aimé le figatellu, on devrait adorer la coppa ! Une charcuterie riche qui est en réalité de l'échine de porc salée, fumée, séchée et poivrée.

A déguster à l'apéritif, découpé en tranches fines

la charcuterie corse

LE LONZU
Autrefois, le Lonzu était accroché dans la cuisine, près de la cheminée. Été comme hiver, un feu y brûlait en permanence, ce qui permettait de fumer les lonzu.
Il est fabriqué à partir des parties maigres du cochon, plus précisément le filet de porc, habillé sous boyau naturel puis fumé au bois de feuillus de Corse et séché. On privilégiera la viande de porc nourri exclusivement en châtaigneraies.Les morceaux de porc sont ensuite lavés au vin, séchés et roulés dans du poivre concassé ou moulu.

la charcuterie corse

LE SAUCISSON
Réalisé à partir de l'épaule de porc. Et attention, pas de saucisson d'âne dans notre petite famille de charcuterie corse. Il se déguste au printemps, voir en été à condition qu'il soit bien sec.

la charcuterie corse

LE PRISUTTU
Jambon sec et cru, c'est la cuisse du porc. Il se consomme tout au long de l'année.

la charcuterie corse

LA PANZETTA
C'est la poitrine du porc. Elle est l'ingrédient incontournable de nombreuses recettes en Corse. Vous pouvez la déguster toute l'année.

la fiadone

LA FIADONE
En Corse, chaque mini-région a ses petites spécialités locales.

Mais la fiadone c'est LE dessert qui met tout le monde d'accord : tout le monde connaît, adore et sait cuisiner ce dessert incontournable, réalisé à base de brocciu, de sucre, d'oeufs, de citron et de liqueur.

les frappes

LES FRAPPES
Les frappes sont des délicieux beignets corses, que l'on savoure en dessert lors de grandes occasions comme les baptêmes, les fêtes de famille, ou même Mardi Gras.

les canistrelli

LES CANISTRELLI
En Corse, à l'heure du thé ou du café, hors de question de sortir un Spéculoos ! Non non, sur l'île de Beauté, les petits gâteaux secs qui font l'unanimité ce sont les Canistrelli.

Véritable institution pour les enfants à l'heure du goûter, les Canistrelli se dégustent soit nature, soit au citron, à l'amande, ou encore à l'anis ou aux raisins secs.

la farine de chataigne

LA FARINE DE CHATAIGNE
En Corse, on ne plaisante pas avec la châtaigne, ni avec la farine de châtaigne, qui bénéficie d'ailleurs d'une appellation d'origine protégée (AOP).

En Corse, c'est simple : quasiment toutes les pâtisseries sont réalisées à base de cette farine, à la fois riche en fer et gluten free ! Cerise sur le gâteau ? Elle peut se congeler !

la terrine de sanglier

LA TERRINE DE SANGLIER
Même si la Corse est une île où l'on adore le poisson, le gibier y est une star incontestée. Et oui : en Corse, on ne fait pas que pêcher, on chasse aussi...

Et si l'on est amateur de sanglier, on l'appréciera aussi bien dans un plat en sauce que dans une bonne terrine au vin rouge, à déguster à l'apéro avec un petit verre de vin corse...

les vins corse

LES VINS CORSE
Très tôt, dès le 11ème siècle avant J.C, la Corse se révèle comme une terre des vins. C'est à partir de cette époque que le paysage de la Corse va se modeler et qu'au fils des siècles un savoir faire de vinification va se développer.
Reconnus de part leurs nombreuses variétés aux goûts généreux et variés, les vins Corse furent appréciés par de nombreuses personnalités (historiens, philosophes, écrivains etc). La pointe sud de « l’île de beauté » recèle deux AOP : Corse Figari et Corse Porto-Vecchio.

les bierres corse

LES BIERRES CORSE
On entend beaucoup parler des vins corses, mais on oublie souvent que l'île de beauté produit aussi d'excellentes bières.

Parmi elles, la plus célèbre : la Pietra, une bière douce et ambrée, fabriquée à partir de malt et de farine...de châtaigne évidemment !

Si on est plutôt amateur de bière blanche, cap sur la Colomba, une bière à la saveur des herbes du maquis...tout un programme !

cuisine corse

SOUPE AU LARD ET LEGUMES
La plus connue, sans doute, de toutes les soupes corses. Une merveille !

On utilise suivant la saison les légumes qu´on a sous la main : pommes de terre, oignons, carottes, blettes, céleri, courgettes, haricots verts, poireaux, pissenlit sauvage, à quoi s´ajoutent des haricots secs trempés la veille, roses ou blancs, de l´ail, du basilic et de la nepita.

Quelle est la saisonnalité des spécialités Corse ?

La plupart des spécialités traditionnelles fabriquées en Corse le sont à une période bien particulière, en voici un aperçu : 

-  l’huile d’olive se fait entre le mois de janvier et celui d’avril

-  la salaison des charcuteries de novembre à mars 

- le brocciu se fabrique du mois de novembre à juin

- les fromages corses se font également de la mi-novembre jusqu’au mois de juin

- les agrumes (clémentines, oranges, citrons, cédras) de novembre à janvier
- le miel est élaboré du mois d’avril jusqu’à la fin du mois de novembre

Les marchés de Porto Vecchio

 

La découverte d’une région passe aussi par les papilles. 

Le marché de Porto vecchio, « Marcatu di Portivechju », est le lieu idéal pour s’imprégner des odeurs et goûter les spécialités locales. Des fruits et légumes de saison, aux canistrelli, en passant par les tommes de fromage corse, les producteurs vous attendent pour vous faire déguster leurs meilleurs produits.