la citadelle de bonifacio

Location vacances Bonifacio


Située à la pointe de l’extrême sud de l’île, la ville de Bonifacio jouit du haut de ses falaises, d’une situation exceptionnelle !
Depuis ses magnifiques falaises blanches, la ville s’ouvre sur la méditerranée à seulement 14km des côtes de la Sardaigne que l'on voit facilement par beau temps.
Elle est divisée en 3 parties : 
-La Haute Ville avec ses étroites ruelles construites sur une presqu’île de calcaire où vous y apercevrez des habitations perchées à flanc de falaises.

-La marine avec son joli port de commerce où accostent des voiliers venant du monde entier.

-La campagne alentour avec des vestiges ruraux témoignant d’une histoire très ancienne.

Histoire de bonifacio

Autrefois une cité antique appelée Pallae désignait le détroit entre la Corse et la Sardaigne. Ce détroit porte à ce jour toujours son nom.

Le nom de la ville de Bonifacio provient du comte Boniface II, marquis de Toscane. On ne connaît pas avec certitude l’origine de la ville actuelle mais on sait qu’elle fut construite entre 828 et 833 par Boniface II.

On connaît par contre avec certitude l’histoire de Bonifacio dès 1195.
Auparavant elle fut colonisée comme beaucoup de villes sur l’île par les génois qui, pour se protéger firent des modifications structurelles dont l’édification de la citadelle de Bonifacio inchangée aujourd’hui.

Le port de Bonifacio fut le théâtre d’une guerre acharnée entre Pise et Gênes qui y voyaient l’intérêt économique du port par sa situation privilégiée d’une part d’un point de vue militaire et d’autre part sur la méditerranée dont le commerce entre la Corse et la Sardaigne à seulement 14km.
En 1420, le roi Alfonse V d’Aragon réussit à assiéger la ville pendant 5 mois ( vous pourrez admirer depuis le haut des falaises ou par bateau un escalier de 187 marches qu’avait fait tailler dans la roche le Roy d’Aragon afin d’accéder à une source d’eau potable ) avant de prendre la fuite face à la rébellion bonifacienne.
La ville resta donc intouchable malgré maintes invasions jusqu’à 1528, lorsque la peste toucha la population qui fut décimée à près de 90%.

Elle ne put donc résister à l’attaque de 1553 commanditée par le Maréchal des Thermes et fut pillée.
Le roi prend donc possession de la ville jusqu’à ce qu’elle soit abandonnée à la République de Gênes en 1559 contre un traité de paix.

la citadelle de bonifacio

L'escalier du roy d'Aragon est insolite et a, selon la légende, été creusé de main d'homme en une nuit par les troupes du roy d'Aragon en 1420.

C'est en ayant descendu les 187 marches que vous resterez émerveillés devant un ensemble de vues incroyables sur la mer, la Sardaigne, les falaises et à 180°. 

 

A quelques mètres au dessus de la mer, dans un chemin creusé dans la falaise, vous longerez une eau turquoise. C'est pour accéder au puits Saint Barthelemie, puits d'eau douce, que l'escalier du Roy d'Aragon a réellement été creusé. Aujourd'hui, il n'est plus utilisé.  

la citadelle de bonifacio

Le bastion de l'Etendard 

Datant du XV siècle, dominant le port du haut de ses 25 m, le bastion de l'Etendard est le plus haut de France. Il est important et est la pièce maîtresse des fortifications.

la citadelle de bonifacio

Le jardin de paysages : 10 points de vue pour tout comprendre ! Le parcours extérieur est d'une telle beauté qu'il a été baptisé ainsi. Comptez 20 minutes de balade pour contempler les vues plongeantes sur le port et les panoramas sensationnels sur la falaise, la Sardaigne,  une description des paysages vous sera donnée.
Les salles souterraines : l'exposition 1000 ans de fortifications. Creusées en partie dans le roc, elles valent à elles seule le détour !

bonifacio

Ballades en mer :

La géologie de Bonifacio est complexe : d'une part un sous-sol granitique qui résiste aux assauts de la mer et permet l'émergence d'îles et d'autre part, une partie calcaire, que les vagues et le temps creusent inlassablement pour former des grottes de toutes formes et de toutes dimensions.
En bateau, vous découvrirez la grotte du Chapeau de Napoléon, appelée aussi la grotte de Saint Antoine, et une autre curiosité naturelle, la fameuse grotte de le "Sdragulinu" qui nous laisse apercevoir en levant les yeux  une ouverture de la forme de la Corse. Garnies de stalactites, pavées de fonds marins colorés et poissonneux, elles offrent des moments rares de contemplation et  de photographie.
Pour les plus aventuriers, il existe aussi le "bain de venus"ou la grotte circulaire nommée "l'orca". Celles-ci ne sont accessibles qu'en jet-ski ou en kayak !