L'ALTA ROCCA

 

La communauté de communes de l’Alta Rocca est composée de 18 communes. Elle comprend également trois communes qui s’étendent jusqu’au littoral : Conca, Sari-Solenzara et Zonza - Sainte-Lucie de Porto-Vecchio.

Le territoire de l’Alta Rocca est délimité par les massifs de Bavella, de l’Ospedale et du Plateau du Cuscionu. Il est traversé par le fleuve du Rizzanese. Ce fleuve prend sa source dans les hautes montagnes de l’Alta Rocca dont il parcourt la région en offrant, avec ses affluents, l’eau nécessaire à chaque commune. La diversité des paysages qui composent cette région offre une faune et une flore d’une richesse exceptionnelle.

Avec 9 000 ans d’histoire l’Alta Rocca comporte de nombreux sites archéologiques tels que Cucuruzzu et Capula. Nommée “la terre des seigneurs”, la région est marquée par un passé tragique fait de vendetta entre familles corses et de résistance contre la puissance génoise. Sur ce territoire s’est également développée une agriculture de montagne. 

Les terres de l’Alta Rocca ont toujours été marquées par un fort pastoralisme qui a forgé les caractères, la culture, l’artisanat, la gastronomie qui font aujourd’hui encore la richesse de l’Alta Rocca.

L’architecture reflète l’histoire de la région, entre maison de notable, habitat familial, et simple bergerie. Les villages sont souvent nichés sur des promontoires et constitués de hautes maisons en granit serrés le long des rues pour mieux se protéger. Le granit permet d’identifier facilement les différents villages de l’Alta Rocca.
De nombreuses richesses patrimoniales ont été conservées, comme les fontaines, les fours à pain, les moulins, les lavoirs … presque toujours érigés en granit.

La religion a toujours été très présente et l’on trouve de nombreuses églises, chapelles et couvents dans chaque village.

Ouverte aujourd’hui au développement touristique, l’Alta Rocca témoigne de son histoire et de la diversité de sa nature au travers de nombreux sentiers de randonnées. Riche de coutumes et de traditions, l’Alta Rocca a su se développer dans le respect de ses richesses ancestrales. 

Que voir, que faire en Alta Rocca ?

Les villages de l'Alta Rocca

Le Village de Zonza : entre mer et montagne

La commune de Zonza se singularise par une partie montagneuse, proche des aiguilles de Bavella, et une partie littorale, avec le village de Sainte Lucie de Porto Vecchio. C’est un lieu de villégiature apprécié pour ses hôtels et ses restaurants. Au nord du village, les aiguilles de Bavella composent un étonnant site de haute montagne. Au sud-est, vous atteindrez l’Ospedale en traversant la forêt domaniale.

Le village d'Aullène : un village de berger

Village de montagne de tradition pastorale.  Dans l’église paroissiale Santu Nicolau, il existe une chaire à prêcher du XVIIIème siècle en menuiserie sculptée, classée auprès des monuments historiques. On peut également se rendre au lieu-dit « Castellare » ou se trouve un petit sommet sur lequel fut érigée, au XIème siècle, une place forte.

Le village de Conca : village de bergers bordé de plages

Conca est une commune située à 20 km au Nord de Porto Vecchio. Le village se trouve au milieu des collines boisées et représente également le départ historique
du GR20. D'un ancien village de bergers qui venaient y séjourner en hiver, il reste encore aujourd’hui un village typique corse. Côté littoral, vous aurez accès aux plages de Favona, de Tarco et de Fautea.

Le village de Levie : berceau de la préhistoire

 Né au XVème siècle du rassemblement de plusieurs villages. On y trouve le musée préhistorique départemental de l’Alta Rocca où est conservée “la Dame de Bonifacio”, la célèbre sépulture d’une des femmes les plus anciennes de l’île. À 3 km du village, on peut également visiter les ruines préhistoriques du site de Cucuruzzu et de Capula.

Les sites préhistoriques

Le village de Serra di Scopamena : patrimoine, histoire et culture

La commune s’étend du rizzanese au Sud jusqu’au plateau du Cuscionu. L’authenticité du village se retrouve à travers le moulin, les maisons en granit, et la richesse des sites naturels. Face au village, se trouve la Punta di Cuciurpula (1164 m) connue pour son casteddu. Les randonneurs ou les amateurs de patrimoine affectionneront également son fameux “sentier du patrimoine”, grâce auquel on peut découvrir “u siccatoghju” (le séchoir à châtaigne), “u fragnu” (le moulin), “u lavatoghju” (le lavoir) et “u castagnetu” (la chataigneraie). 

Le village de Quenza : paysages grandioses

La commune de Quenza est entourée de sommets, de forêts et de rivières, allant du plateau du Coscione aux aiguilles de Bavella. Le village bénéficie d'une nature variée et sauvage qui attire un grand nombre de randonneurs. En ce qui concerne les monuments, on note la présence d'un château florentin  à l'entrée du village, d'une chapelle romane Santa Maria, appelée plus communément la Chapelle de l’an mil, classée monument historique et d’une église nommée “saint georges”. 

Le Village de Quenza : Point de départ pour accéder au plateau du Coscione

Le village de Sainte Lucie de Tallano : richesse patrimoniale

Ce village est étonnant par l’ensemble architectural que forment les hautes maisons de granit organisées en ruelles étroites. Sur “A piazza di l’Olmu” on trouve le monument aux morts dont le socle est constitué de diorite orbiculaire. Cette roche, qui a pris la forme d’un oeil est très rare, ce qui en fait une richesse pour le village. Le village est également réputé pour son huile d’olive grâce à son moulin et son musée de l’oléiculture. Pour les marcheurs, on peut également emprunter le sentier du patrimoine. 

Le village de Sari - Solenzara : port d'entrée des aiguilles de Bavella

La commune de Sari-Solenzara se trouve à mi chemin entre Porto-vecchio et Aleria. A Sari, on peut observer des églises de pierres, des fontaines et des maisons traditionnelles. Le sommet “u monte santu” domine la commune. Solenzara se trouve sur le littoral et est réputé pour son port de plaisance. 

Randonnées en Alta Rocca

Les chemins de randonnée en Alta Rocca

Le plateau du Coscione

Le plateau du coscione, situé au centre sud de la Corse, constitue un palier entre les hautes vallées du Taravo, les principaux affluents rive droite du Rizzanese (Codi et Chiuvione) et la crète qui porte l’Alcudina (2134 m). Il se développe sur environ 70 000 ha partagés entre 4 communes : Zicavo, Aullène, Serra di Scopamena et Quenza.

D’une altitude variant entre 1400 m et 1700 m, le plateau du coscione est formé d’un ensemble de croupes granitiques séparées par des vallons plus ou moins encaissées et par de vastes étendues planes. Il existe certains “tafoni” (trou dans la roche) qui ont été jadis aménagés par les populations. Ils pouvaient être aménagés comme lieux d'habitation pour se protéger du froid et de la pluie.

C’est dans la première partie de la balade que se trouvent les pelouses d’altitude humides, au milieu desquelles serpentent des petits cours d’eau : les pozzines. Il s’agit de prairies spongieuses, sur sol tourbeux, irriguées par le ruisseau de Codi et alimentées par la fonte des neiges. Ce milieu humide est très fragile en raison de la présence d’espèces végétales spécifiques voire endémiques, ce qui donne une couleur vert vif au paysage.

Le plateau du Cuscionu est un haut lieu du pastoralisme et constitue un pâturage d’estives réputées en Corse. C’est un site de transhumance privilégié pour les bergers du sud de l’île qui s’installent pour la saison d’été dans les bergeries du plateau. De nombreux troupeaux de porcs, chevaux et bovins occupent cet espace remarquable.

Le plateau du coscione est un endroit magique, refuge de gypaètes, aigles, milans, de cochons sauvages, mouflons, chevaux sauvages, vaches, entre faune et flore, richesse et diversité. Il évoque une enclume par la forme de la roche en son sommet. On suivra avec intérêt les sentiers d’interprétation balisés, un sur le thème de l’eau, un autre sur le pastoralisme et un dernier sur la faune et sur la flore. 

Le plateau du Coscione

Le trou de la bombe

Altitude : Départ parking du col de Bavella
Dénivelé : 200 m
Durée : 3 heures aller/retour

Balisage : Rouge et cairns 

Intérêt : Une agréable promenade, dans une forêt de pins lariccio, aboutit au “Trou de la Bombe”, curiosité naturelle due à l’érosion. Tout près de la Punta Velacu, culminant à 1 483 m, dont vous pourrez observer toute la force des éléments. Randonnée très accessible, seule l’approche du Trou de la bombe est délicate

La croix de Leccia

Altitude : départ Col de Bavella
Dénivelé : 200 m
Durée : 2 heures aller/retour

Randonnée difficile , équipement recommandé, chemin escarpé et rocailleux

Balisage : Vert

Refuge de Paliri

Départ fontaine du Cannone
Dénivelé : à partir de 400 m selon les options
Durée : 4 heures aller/retour jusqu’au refuge
Randonnée facile pour atteindre le col de Finosa puis longer la crête des Paliri jusqu’au refuge
Balisage : Rouge et blanc du GR20

Serra di Scopamena / Aulène / Serra di Scopamena

Départ : Centre du village de Serra di Scopamena
Durée : 3 h 30
Balisage ORANGE 
Sans difficulté

Interêt : panorama sur la région. Possibilité d’accéder à la Punta di Cucciurpula (1164 m). Compter 1 h de plus pour le trajet aller-retour à partir du Col d’Arghja La Foce.

Serra di Scopamena / Quenza / Serra di Scopamena

Départ : au centre du village de Serra di Scopamena
Balisage : orange
Durée : 5 h
Difficulté facile
Intérêt : beaux passages en crête avec des points de vue panoramiques sur l’Alta Rocca. Passages arborés. Curiosités patrimoniales : moulin à eau de Serra di scopamena, chapelle de l’an 1000 de Quenza, bergeries de Lavu Donacu et de Ghjallicu.

Zonza / Quenza / Zonza

Départ : en venant de Levie, à 50 m à gauche de l’hôtel le « Mouflon d’or ». Panneaux de départ en bois
Balisage : orange
Durée : 4 h 15
Difficulté facile
Intérêt : agréables passages au fil de l’eau (sites de baignades). Forêt de chênes 

San Gavinu di Carbini / Gualdaricciu / Carabona / Zonza / San Gavinu di Carbini 

Départ :  à 650 m du  village de  San Gavino di Carbini, sur la route de Sapara Maio

Balisage : orange
Durée : 6 
Difficulté : facile
Intérêt : beaux passages ombragés, forêts de chênes et de pins, châtaigneraies. Curiosités patrimoniales : église de Gualdaricciu, église de Carabona, four à pain de Giglio, Moulin du Pian di Santu.

Boucle Altagène / Sarradò / Altagène 

Départ : 600 mètres au-dessus de l’église au cœur du village
Balisage : orange
Durée : 4H 
Difficulté facile
Intérêt : point de vue panoramique à 1033 mètres d’altitude, table d’orientation sur le plateau de la Sarrado.

Sainte Lucie de Tallano - Altagène 

 Départ : Sur la route de Zoza après l’école de Tallano
Balisage : orange
Durée : 5 h
Difficulté sans difficulté majeure
Intérêt : Promenade sympathique. Petite difficulté au niveau du franchissement du ruisseau, promenade ensoleillé.

Boucle du Rocher oscillant à Aullène 

Départ : Pont de l’Anellu sur la RD 69
Balisage : orange
Durée : 3 h Difficulté moyenne
Intérêt : promenade sympathique. Petite difficulté au niveau du franchissement du ruisseau. Promenade ensoleillée.

Mare a Mare : randonnée de 5 jours

Etape n°1: Porto Vecchio - Cartalavonu (5 h - 15 km, + 1130 m)

Direction de Muratello puis Nota, prendre Alzu di Gallina
Descriptif : de Porto Vecchio à Cartalavonu en quittant les eaux bleues du grand sud pour découvrir la Corse de l’intérieur et ses nombreux villages.
Traversée de la forêt de l’Ospedale peuplée de pins maritimes
Facile, dénivelé de 300 m/heure

Etape n°2 : Cartalavonu - Levie (5 h)

Sentier direction Nord Nord-Ouest sur 200 m, direction Lévie
Descriptif : Forêts de chênes, passage par le village de Carbini, église du 11ème siècle, arrivée à Lévie
A visiter : musée de l'Alta Rocca, site de Cucuruzzu
Facile, dénivelé de 300 m/heure

Etape n°3 : Levie - Serra di Scopamena (6 h)

 

Etape n°4 : Serra di Scopamena - Sainte Lucie de Tallano (5 h)

S’engager dans le village, le sentier est en contre bas du village
Descriptif : Forêts de chênes, arbousiers et châtaigneraies, franchissement rivière du Rizzanese, arrivée au village de Sainte Lucie de Tallano
A visiter : moulin à huile, lavoir, four, fontaines et oliveraie Facile, dénivelé de 300 m/heure

Etape n°5 : Sainte Lucie de Tallano – Burgu (6 h) 

Dans le village prendre la ruelle qui mène vers le hameau de Poggio
Descriptif : Chapelle Romane, forêt de chênes, Rizzanese
A visiter : église et petit patrimoine
Facile, dénivelé de 300 m/heure, étape longue jusqu’à Propriano (1 h en plus)

Vous recherchez un hébergement en Corse du Sud ?

A CASA DI PALOMBAGGIA

Location Mini-Villa avec piscine Corse du Sud

Envie de passer vos prochaines vacances en Corse ? Notre villa avec piscine est disponible d'avril à octobre. A CASA DI PALOMBAGGIA est une maison de vacances récemment rénovée, située dans un domaine privé, proche à la fois de la plage et de l'arrière pays. Plages de sable fin, criques, anses, eaux turquoises vous tendent les bras pour des vacances inoubliables. Location de particulier à particulier