Les piscines du pont de CRIVISCIA 

La rivière Saint-Antoine - Les piscines naturelles de ZONZA - ALTA ROCCA

Pont de CRIVISCIA

 

Le pont de Criviscia est en bordure de la rivière Saint -Antoine. Cette rivière prend sa source sur les pentes du massif de Bavella et de celui de l'Incudine. Un Panorama à couper le soufle ! La rivière serpente dans un décor de pins et de chênes et est réputée pour l'excellente qualité de son eau. Il n'est pas rare d'y observer des truites sauvages. Vous pourrez d'abord vous baigner dans une eau peu profonde puis, si vous vous dirigez en amont de la rivière, vous atteindrez un canyon où l'eau est plus fraîche venant directement du cœur des montagnes. Les gros rochers à cet endroit sont des plongeoirs naturels mais ils vous accueilleront également pour une sieste au soleil.

Pont de criviscia
La rivière Saint Antoine Zonza
Pont de criviscia
Pont de criviscia
rivière Zonza
piscines naturelles Zonza
vasques Zonza
vasque Zonza
Rivière Saint-Antoine Zonza
Rivière saint antoine
Rivière saint-antoine Zonza
pont de criviscia Zonza

Comment se rendre au pont de Criviscia et à la rivière Saint Antoine ?

De Porto-Vecchio, prendre la départementale D368 en direction de Zonza - Alta Rocca. Passez le village de l'Ospédale. Profitez-en pour faire la randonnée de la Punta di a Vacca Morta ou de la la cascade de Piscia di Gallo.  Vous pouvez également faire un pique nique au bord du lac de l'Ospédale. Arrivé à Zonza, passer le rond point et prendre la départemental D420 qui monte direction Quenza (la route qui descend mène à l'hippodrome de viséo puis aux aiguilles de Bavella à quelques kilomètres seulement ). Aprés quelques minutes, le pont de Criviscia vous invitera à la baignade. Les places pour se garer sont limitées . 

Vous aimerez également ...

Les 3 piscines - Vallée du Cavu


Légendes du pont de Crisviscia ...

Le pont de Crisviscia enjambe le fleuve en un lieu particulier qui porte le nom d'un dragon qui terrorisait la région. On raconte que c'est là, dans les eaux profondes du lac creusé dans la roche par le fleuve, tapi au fond d'une grotte obscure, que vivait a Crisvicia, sorte de dragon au long corps de serpent. Sans doute était-ce la personnification du Rizzanesi car, en Corse, nombeuses sont les légendes qui font des fleuves des êtres serpentiformes, amoureux de la lune. Les colères de la Crisviscia se traduisaient par de terribles crues qui emportaient tout sur leurs passages. Elle guettait aussi les bergers qui transhumaient avec leurs troupeaux et qui, souvent, payaient un lourd tribut lors des franchissements périeux des fleuves.
Mais un jour, selon la légende, San Ghjorghju en personne serait venu combattre le terrible montre. Ce Saint tueur de dragon, a connu un culte en Corse au Moyen Age ou de nombreux édifices de culte lui ont été dédiés , notamment en Alta Rocca. A Zonza, on le retrouve prés des alignements de menhirs de Pacciunituli. A Quenza, c'es le Saint-patron de la paroisse et, juste devant le seuil, enchassée dans le parvis, on montre l'empreinte laissée sur une pierre par le cheval de San Ghjorghju lorsuq'il a tué a Criviscia. Une autre légende, parallèle à celle-ci, évoque le combat des fées des caldani de Sant'Antonu (Quenza) avec le Magu de Bavedda. Ce combat eut lieu justement à Crisvisia et, ici, Magu et dragon se confondent.